It is currently Mon Oct 16, 2017 10:16 pm



Reply to topic  [ 31 posts ]  Go to page Previous  1, 2, 3, 4  Next
 Sir et Barnabey 
Author Message
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum? »
“Les marchands dissent qu’il faut arrêter de vendre des pommes. »
« Et pourquoi ça ? Tout le blé qu’on se fait vient de là, j’ai aucune envie d’aller expliquer aux paysans que je monte les taxes parce qu’on a arrêté de vendre des pommes. On en a tout le tour du ventre des pommes Barnabey. »
« Pourtant Sir, il va falloir, nous avons saturé la foire locale, le boisseau de pommes autrefois vendu 100 pièces se brade maintenant pour 4 ou 5 piécettes. »
« C’est fâcheux Barnabey. Ne peut-on pas aller pourrir d’autres foires avec nos pommes ? »
« Impossible Sir, les marchands refusent d’aller à une autre foire que celle de notre prévôté. »
« Et pourquoi donc ? »
« Officiellement, c’est un accord d’exclusivité commerciale signée avec la foire. Officieusement, on leur accorde un sens de l’orientation bien moisi, ces mecs se perdraient entre la taverne et le château… »
« Barnabey, la taverne est dans le château. »
« Précisément. »
« Ah ouais, quand même… »
« Oui, entre ça et les loups… »
« Mangeurs de pommes, oui, je commence à les connaitre aussi. »
« Voilà, du coup, c’est impossible. »
« A cœur vaillant rien d’impossible Barnabey, l’aurais-tu oublié ? Qu’ils s’en aillent, preux et fiers, porter nos belles marchandises dans toutes les foires du comté. Ah, nos pommes feront jaser les ménagères de moins de 50 ans, car celles de plus de 50 ans sont généralement mortes, du coup elles jasent peu.»
« Ils ne sont pas vaillants Sir, ce serait plutôt le contraire. »
« Bien, on va régler ça à l’ancienne alors Barnabey! »
« Encore bruler les pommeraies Sir ? Ça fait deux fois cette semaine. ..»
« Bruler les… ? Quelle sotte idée Barnabey. Non, on va instiller une prime aux mérites. Ça devrait les motiver. »
« Bien vu Sir. Quel genre de prime envisagez-vous ? »
« Le genre « Si vous ramenez votre propre poids en or de la foire, vous avez le droit de revoir vos familles. » Ce genre d’encouragements là.»
« Ca, c’est une menace Sir, pas un encouragement. »
« Barnabey, si je te dis qu’à la prochaine réflexion de cet acabit, je te fais raboter le gros orteil, te sens tu encourager à ne plus la ramener ? »
« Euh… Je suppute Sir… »
« Donc ce sont biens des encouragements, aller, envois le crieur public, je sens qu’il s’ennuie à annoncer les pendaisons en ce moment en plus. »

Comment récupérer son poids en or contre trois tonneaux de pommes ? La chute de Gertrude dans les escaliers était-elle vraiment un accident ? Quel complot mystérieux trame encore l’homme qui n’est pas apparu dans ce récit ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:34 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey, Hum ? »
« Ou étiez-vous Sir ? »
« En déplacement Barnabey, en déplacement. Pourquoi cette panique ? »
« Nous étions perdus sans vous Sir, le village allait à vaut l’eau. »
« Sérieusement ? Je laisse des consignes, je me tire 48h, et le village part en sucette ? Et puis vous étiez perdus de quoi d’abord, le village fait 10m²…»
« Que vendre, qu’explorer, que batir. »
« Barnabey, tu te fous de moi là? »
« Nullement Sir, qu’est ce qui peut bien vous faire penser cela ? »
« Barnabey, le gros truc blanc au mur, c’est quoi ? »
« Une affiche visiblement Sir. »
« Pas mal Barnabey, y a marqué quoi en gros, en rouge, avec des enluminures, tout en haut ? »
« Liste de consignes, Sir. »
« Bien Barnabey, pas mal du tout, dit moi Barnabey, à ton avis, que peut-on trouver quand on continue à lire plus bas ? »
« Une liste d’instructions ? »
« Bien vu, pourrait-on, imaginons hein, y trouver des instructions liés à la maintenance d’un village ? »
« C’est une possibilité à ne pas exclure Sir. »
« Barnabey, lis ce papier avant que je n’utilise tes organes comme pinceaux pour repeindre la salle des gardes. »
« A Barnabey : Instructions pour quand je ne suis pas là :
Construire des pommeraies.
Vendre des pommes.
Envoyer les éclaireurs chercher des pommes. »
« Bien Barnabey, maintenant, quelle partie des instructions tu n’as pas comprise ? »
« Aucune Sir, c’est d’une limpidité absolue. »
« Alors pourquoi tu ne l’as pas fait ? »
« …J’avais pas vu l’affiche. »
« Le truc blanc, gigantesque, avec des caractères rouges d’1 mètre de haut, et de l’or qui brille ? Tu n’as pas vu ça ? C’est au milieu d’un mur gris en pierre, en face de la porte, si les aveugles avaient un langage, ils pourraient le lire depuis leurs canapés Barnabey !»
« Non Sir… Je suppose que j’étais distrais par votre absence. »
« Barnabey, c’est très mignon, et ça me fend franchement le cœur de te fouetter pour cette grossière erreur. »
« Il n’est pas forcément nécessaire de… Non, pas celui avec les clous Sir, vous savez qu’il laisse des cicatrices et ma fem… Aïe Sir, vous avez touché mon bas ventre par inadvertance et je croi… Vous avez recommencé Sir, vous devriez faire attention, vous… »
« Barnabey… Cours. »

Sir va-t-il fouetter les œufs de Barnabey en neige ? Est-ce la saison de la chasse au Barnabey, et Sir a-t-il un permis ? Pourquoi les gardes ricanent-ils bêtement devant la taverne en feu ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:34 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Nous avons reçu un pigeon voyageur d’un membre de votre faction, elle demande des conseils. »
« Des conseils sur quoi ? La culture des pommes ? Ou l’art de gouverner des clampins ? »
« Le second Sir, et je cite « Comme vous le verrez dans ce songe divin, j’aurais besoin d’aide pour mieux éduquer certains de mes soldats. », à priori, ces derniers seraient trop statiques. »
« Et dans les faits Barnabey ? »
« Euh… Le plus simple serait que vous regardiez le songe divin Sir. »
« J’ai pas le temps, je suis super occupé à ne rien foutre, en sus si t’es pas capable de me faire un résumé de deux heures de songes divins, tu sers à quoi Barnabey ? Je te paie pour quoi au juste ? »
« Euh, bien sur Sir… Bien que je ne sois pas payé… Ce songe divin montre une attaque de bandits, et… »
« Les débiles ? »
« Ceux la même. Et donc ils attaquent, le château résiste bien, mais hélas les piquiers en faction se font déborder et les bandits adverses parviennent à pénétrer dans le donjon. »
« Ouais, bien essayé. Je vois pas trop le soucis. »
« Et bien, les piquiers, débordés n’est peut-être pas le mot juste, des brigands s’infiltrent dans leur dos et… »
« Ouais, bah ça arrive, quand tu combats trois types en même temps, celui qui passe sans vouloir te latter, tu le provoques pas forcément en duel. »
« Bien entendu, mais là ils ne provoquent pas en duel même quand ils sont tout seul. »
« Genre le brigand se pointe, leur dit bonjour, les contournes, s’enfonce dans le château, et le piquier il continue à se regarder les bottes ? »
« Voilà, c’est cela Sir. »
« Oh la vache, les cons. »
« Par exemple Sir. »
« Je pensais avoir des nœuds finis, mais les notre quand un loup les bouffe, ils se bougent quand même. Bon tu me diras on les as pas testé contre les brigands, m’enfin quand même… »
« Et donc le noble Sir de votre faction souhaiterait des idées qui lui permettrait d’éviter ce genre d’écueils à l’avenir... »
« Inviter les brigands à un barbeuk ? Au point où ils en sont, autant faire connaissance non ? »
« Je ne pense pas que c’était ce genre d’idée, plutôt des encouragements à prodiguer aux gardes afin qu’ils se montrent plus actifs. »
« Euh, il a menacé ? »
« Non Sir, à priori ce n’est pas son goût. »
« Torturé ? »
« Non. »
« Tué certains pour l’exemple, ou le plaisir ? »
« Toujours pas. »
« Barnabey, je pense que ceci est une bonne leçon. C’est en faisant n’importe quoi qu’on obtient n’importe quoi. »

Sir a-t-il remis des charbons ardents dans les bottes du soldat qui se plaignait d’avoir froid au pied ? Barnabey travaille-t-il pour le plaisir, ou seulement pour l’argent ? Ne ferait-il pas un peu frais pour la saison ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:34 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Je voulais savoir pourquoi vous aviez envoyer tous nos soldats sur un château puissamment défendu, ils vont très probablement se faire massacrer Sir. »
« Ah oui, bah je me casse d’ici, alors je voulais pas gâcher, ils voulaient pas nous accompagner, donc une mission d’adieu me paraissait sympa. »
« Je ne suis pas sûr que… Cassez Sir ? Vous partez ? »
« Ouaip, le climat local est trop humide, j’en ai marre des flaques dans la salle du trône, je me tire dans le sud Barnabey, à moi l’huile de filles et les jeunes olives. »
« Mais Sir, que vais-je devenir ? »
« Oh, ne t’inquiète pas fidèle Barnabey, je t’ai réservé une place, c’est toi qui conduit le chariot. »
« Merci Sir, et les villageois ? »
« M’en fou, c’est des glands, il va sans doute leur falloir trois générations pour capter que je ne suis plus de là de toute manière. »
« Pas impossible Sir, ceci dit cette décision me semble…prématurée. »
« Oui, c’est ce que me disait ton ex à propos de tes performances au lit ! Cassé Barnabey. Cassé ! T’es comme le H de Hongrie, tu sers à rien. »
« Je ne puis remettre en cause votre formidable jugement Sir, ceci dit, vous avez 3 villages ici, il serait dommage de les perdre. »
« Oh non, j’en ai déjà fait raser un, et les autres vont suivre, tu t’inquiètes trop Barnabey. »
« Raser Sir ? »
« Ouais, bah tu sais, le classique, on tue les hommes, femmes et enfants en esclavage, on brule le village et on sale la terre. Je suis un peu old school sur ce genre de truc, je te le concède. »
« Oh mon dieu, mais vous avez massacré des innocents. »
« C’est pas sûr, moi mes stats c’est 93 villageois dont 62 ont mariés leurs cousines ou des membres plus proches de leurs familles, donc l’église s’en fou. J’avais 4 juifs, pareil. 3 enfants non baptisés, et le reste aurait été mangé par les loups sans leurs parents t’façon, ça n’aurait pas été très charitable. »
« Mais… Et le prêtre, l’église n’a quand même pas approuvé que vous tuiez le prêtre local… »
« Oh non, il a eu un accident d’escalier la semaine dernière, et il en est mort. »
« Un accident d’escalier ? »
« Ouais, deux types l’ont poignardés plusieurs fois dans l’escalier de manière accidentelle. Un accident d’escalier quoi. »

Sir va-t-il trouver des rousses dans le sud ? La belle Gertrude acceptera-t-elle de faire 800 kilomètres dans une malle pour rester avec l’amour de sa vie ? Les loups suivront-ils fidèlement Sir, leur fournisseur de pomme officiel ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:35 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Nos premiers moines viennent d’arriver. »
« Super Barnabey, tu sais ce qu’il te reste à faire. »
« Euh, pas vraiment Sir… Je n’ai pas souvenir d’instruction à propos des moines. »
« Oh non, je ne parlais des instructions à propos des moines, je parlais des instructions à propos des nouvelles dont je me fou royalement. »
« Oh non Sir, pas encore le fouet de hérissons… J’en ai déjà eu deux coups ce matin. »
« Faut mieux choisir tes annonces Barnabey, que veux-tu que je te dise… »
« Mais Sir, c’est une annonce de la plus haute importance. »
« Et pourtant tu ne me vois guère frétiller d’impatience la Barnabey. »
« Certes Sir, mais enfin, nos premiers moines. Enfin, nous allons pouvoir soigner et bénir, maudir et excommunier, vous vous rendez compte. Enfin dès que nous aurons entrepris le mot qui commence par un R. »
« Ne commence pas avec le mot-qu’on-ne-doit-pas-prononcer , sinon je retrouve le slip en Porc-épic ! »
« Jamais Sir. Néanmoins, de nouvelles possibilités s’offriront très prochainement à nous. »
« Ok, et celles qui s’offrent déjà à nous, y a quoi ? En dehors de les mettre sur une roue et de lancer des couteaux en aveugle s’entend. »
« Et bien ils peuvent influence les votes de prévôté… »
« C’est juste nul Barnabey. Trouve moi une utilisation plus inintéressante et je t’épargne le fouet, parce que la, influencer les votes, dans la série des trucs dont je me pèle, c’est super bien classé. »
« Non, mais vous pourriez essayer pour voir. »
« Ouais, bah envois en un influence l’élection si ça t’éclate Barnabey, m’en tape. »
« Wouhou, merci Sir. »

Quelques heures plus tard…

« Sir, Sir, une découverte importante vient d’être faite. »
« L’amérique ? »
« L’amé…Pardon Sir ? »
« Non, laisse tomber, donc ton truc la ? »
« Oh oui, et bien nous venons de découvrir que les moines se consument après utilisation. »
« Hum ? »
« Les moines sont à usages uniques Sir, ils disparaissent après avoir effectué leur mission ! »
« C’est débile Barnabey, ça prend 25 ans pour leur apprendre à faire des enluminures de deux mètres de haut, et derrière tu les envoies influence une élection, et ils disparaissent dans les limbes ? »
« On ne sait pas s’ils vont dans les limbes Sir, mais ils disparaissent, ça c’est sur. »
« Super Barnabey, nous voici avec des moines serviettes hygiéniques, ils coutent la peau du cul et ne servent qu’une fois, c’est magnifique. »

Sir peut-il s’essuyer avec un moine sans craindre les foudres divines ? Barnabey a-t-il fini de jouer avec les moines ? Les moines qui boivent de l’eau s’envolent-ils ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:35 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« C’est la guerre Sir ! »
« Ah oui ? Ca a vachement changé depuis la dernière fois, pas d’armée, personne ne tir avec des catapultes sur mes murs, et je ne vois même pas les champs incendiés, c’est devenu un peu soft la guerre la quand même. »
« Non Sir, c’est juste que nous sommes épargnés pour le moment. »
« Bah c’est pas la guerre quoi… »
« Si Sir, Princesse impératrice, la France entière est plongée dans le sang, et… »
« Z’ont qu’à faire du boudin, et qu’ils me foutent la paix. »
« Non mais Sir, l’équilibre géopolitique de notre pays bascule, le monde change, c’est une opportu… »
« Barnabey, déjà, géopolitique, t’es gentil, tu oublies, je paie les moines copistes à la lettres, alors les mots à rallonge, je suis contre. Ensuite, opportunité mes fesses, de gros bourrins montent des armées de centaines de personnes, c’est l’opportunité de se planquer et de se faire oublier, c’est tout. »
« Mais Sir, quel cruel manque d’ambition, votre père n’aurait pas approuvé. »
« Ah, on attaque la famille, pas bien Barnabey. Fort heureusement, j’ai un recueil de pensées de mon père, et il y a un chapitre sur la guerre, je vais te le réciter de mémoire, parce qu’il est assez court. » « En cas de guerre, fils, tu devras courber l’échine, t’incliner devant les deux parties, leur assurer ton soutien, puis dire que tu ne peux pas, que la tu as piscine, et que les récoltes sont vraiment mauvaises cette années. Si tu as des soldats, une épidémie de dysenterie les aura frappés, et tes moines seront en pèlerinage à la Mecque. Après avoir assuré chaque camps de ton soutien moral, tu attendras patiemment la fin, et tu t’inclineras profondément devant le vainqueur, en te réjouissant de sa victoire bruyamment, puis tu iras voir ce qu’il y a à gratter sur le vaincu. »
« Tu notes que c’est vachement littéraire pour mon père, à mon avis le scribe a remis ça en forme, m’enfin le fond reste, alors me sortir le paternel en guise de caution guerrière, tu repasseras hein. »
« Je ne me souvenais pas de votre paternel de cette manière, c’est curieux Sir. »
« Pas vraiment, il est mort quand tu avais 8 ans, et ses mémoires ont été vachement arrangés après l’affreux suicide du cinquième moine de la première semaine de mon règne éclairé. »
« Oui, quel brillant assassinat vous avez réussi là Sir, votre précocité est légendaire. »
« C’est pas ce que dit ta copine Barnabey. »
« Elle est bien bonne Sir…»
« Bref, voilà les missives, ça dit que j’adore ce qu’ils font, et que je serais très occupé à les applaudir depuis mes remparts, donc du coup, impossible de venir en personne. Puis tu reviendras, et tu auras la sanction que tu mérites pour la blague de « Si Sir ». «
« Merci Sir, j’y vole… »

Si la moitié des hommes du château sont des femmes, qui exclure de l’enceinte des murs pour économiser des rations ? Pourquoi l’emblème de Sir est-il un lapin corrompu par des forces occultes ? Barnabey peut-il faire le trajet à cloche pied ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:35 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« C’est la guerre Sir ! »
« Barnabey, c’était le récit de la semaine dernière ça… »
« Non je veux dire, nous sommes en guerre Sir, ayé, c’est officiel, que va-t-il se passer Sir ? »
« Oh, bah c’est assez simple brave Barnabey, il va y avoir du sang, des morts, une famine et des viols. »
« Oh mon dieu, c’est horrible. »
« Oui, et après viendra la guerre ! »
« Euh… Sir, vous êtes sûr que c’est dans cet ordre ? »
« Non, mais c’est comme ça que j’ai toujours procédé, et jusqu’ici j’affiche un taux de réussite guerrière assez impressionnante. »
« Hum, oui, vos trois assauts sur des campements de gitans ont été de franches réussites Sir, bien qu’ils n’aient pas eu d’armes et qu’ils aient été majoritairement composés de femmes et d’enfants, la victoire était au bout. »
« Je ne te le fais pas dire brave Barnabey. Bref, la guerre est à nos portes Barnabey ? »
« Oh bah elle est encore en rase campagne pour le moment seigneur, c’est long à venir vous savez. Vous pouvez voir les granges de vos paysans bruler au loin, et à l’odeur, les paysans sont restés dedans. »
« Oui, ça sent la crasse en flamme, très juste. »
« Selon nos éclaireurs, ils devraient arriver dans trois jours devant le château. »
« Attends, tu blagues, je les vois d’ici, et on est au premier étage, et les éclaireurs disent qu’ils arriveront dans trois jours ? »
« Oui Sir, ils progressent lentement, c’est le souci quand on avance à cloche pied… »
« A cloche …??? Oh non, c’est quand même pas l’autre andouille qui m’avait menacée et à qui j’ai dit de venir à cloche pieds pour montrer qu’il était un homme ? »
« Le blason arboré tend à le confirmer Sir. »
« Je suppose que l’on a les ennemis que l’on mérite… Dit moi, dans la même missive, je lui avais pas dit de venir sans armure, arme de siège, et qu’ils devraient se battre les yeux bander, afin d’obtenir une victoire vraiment glorieuse ? »
« Si Sir, et qu’il devait absolument amener toutes les rousses de son royaume et les enchainer dans son campement avant la bataille. »
« Et…Euh… Les éclaireurs… ? »
« Oui, à priori aucune armure, pas de catapultes ou de balistes en vues, et un groupe de jolies rousses aurait été aperçu dans l’armée. »
« Je m’en veux un peu Barnabey… J’aurais carrément du lui demander plus de trucs !»

Sir va-t-il offrir un combat équitable à son adversaire ? ? Non. Et vous saurez sans doute d’autres choses dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:35 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Il y a un truc énorme dans la cour du château, sous un drap. »
« Nickel, ma commande est arrivée ! »
« Votre commande Sir ? »
« Oui, j’ai commandé une statue de moi, pour commémorer mes victoires de guerre. »
« Oh, bonne idée Sir, un tel monument rappellera à tous votre puissance et votre gloire. »
« C’est clair, puis 12 mètres de haut et en or massif, je peux te dire que la, ma gloire, pas moyen de la rater. »
« 12… Sir, combien vous a couté cette statue ? »
« Oh, que dalle, j’ai fait une chaine de Ponzi, bon, va y avoir quelques souverains déçu en bout de chaine, mais tout est au nom de Grégoire, alors je m’en tape. »
« Gloire à vous Sir, allons-nous la dévoiler ? »
« J’y vais, toi tu peux me regarder faire si tu veux. »

Se dirige vers la cour, tire le drap, et surgit…

« Sir… C’est vous ? »
« Ouaip. »
« Hum, j’ai un doute sur les proportions des bras. »
« Qu’est ce à dire ? »
« Bah ils font trois fois la taille des cuisses. »
« Oui, j’ai toujours eu des bras musclés, indispensable quand on tient une épée. »
« Oui, à ce sujet Sir, la, vous tenez une épée dans chaque main, et elles sont… Bah ce sont des épées à deux mains quoi… »
« Oui, tu connais mon style légendaire, le tourbillon des épées à deux mains, seul mes bras légendaires peuvent soutenir ce style. »
« Sans nul doute Sir, mais ça fait beaucoup de légendes dans une seule statue… »
« A partir du moment où une statue est à mon image Barnabey, il a toujours, beaucoup de légende dans la statue. »
« Bien entendu. Quid de ce casque légendaire dont je n’ai pas souvenir ? »
« Le fameux heaume de lapin, je ne le mets que pour les plus grandes batailles, il n’est pas étonnant que tu n’aies pas encore eu l’occasion de le voir. »
« C’est charmant Sir, les moustaches sont d’un réalisme saisissant sur la statue en tout cas. »
« Ouais, c’est plutôt la classe. »
« Par contre Sir, une question me taraude. »
« Hum ? »
« Elle est solidement fixée au sol la statue ? »
« Oui, je voudrais éviter qu’elle tombe. »
« Donc la déplacer, c’est pas possible ? »
« Nop, pourquoi ? »
« Bah la, la tête de la statue bouche l’angle de tir d’une baliste Sir… »

Une simple baliste utilisée par des mortels peut-elle tranche la tête statuesque de Sir ? Barnabey aura-t-il une statue géante en récompense de ses efforts ? La virilité de Sir a-t-elle été reproduite à l’échelle ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:37 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey, Hum ?”
“Nous sommes attaqués.”
« Ah, Nickel, il a amené les chatons ce coup-ci ? »
« Non Sir, c’est un autre ennemi, un vrai celui-là, et il a amené des catapultes. »
« Ah zut, je le craignais ce moment-là, bon, tant pis. »
« Sir que devons n… Que faites-vous Sir ? »
« Bah j’enfile mes bottes la, et je prends mon manteau aussi, t’as vu comment il gèle dehors ? »
« Vous sortez Sir ? »
« Ouaip, je vais prendre d’assaut la prévôté. »
« Prendre d’a… Mais Sir, une armée nous attaque la… »
« Oui, c’est bien pour ça. »

*Sort et file prestement vers le château domanial, la prévôté locale, château éminemment stratégique. *

« Salut les gardes, je me présente, Sir, je suis votre nouveau chef, maintenant vous abandonnez le château et vous allez pourrir le mec qui a envoyé son armée sur moi. »

*Les gardes prennent leurs affaires et s’en vont détruire les possessions du présomptueux agresseur. Sir en profite pour récupérer l’argenterie de la prévôté avant de partir.»

« Sir, je… Qu’est ce qu’il s’est passé ? »
« Bah ils sont allés latter le moche d’en face la, ça devrait le calmer 5 minutes. »
« Pas ça Sir, je parlais du fait… Ils vous ont obéis directement… »
« Bah ouais, je suis un seigneur quand même, pas un rétameur. »
« Mais enfin, cette prévôté est gouvernée par un autre seigneur, c’est illogique, ils ne prennent pas leurs ordres de vous Sir, malgré tout votre gros charisme. »
« Ah oui, avant de partir je suis devenu le chef de la prévôté, c’est pour ça. »
« Pardon Sir ? Vous avez fait quoi ? »
« Bah ouais, les prévôtés sont régulés de manière démocratique par les villages attenants, le scrutin est majoritaire et direct, chaque village disposant d’un nombre de voix égal. »
« Et… ? »
« Bah j’ai voté pour moi en tant que nouveau chef. »
« Et c’est tout ? »
« Bah ouais, visiblement les anciens votes étaient trop vieux, personne n’avait voté depuis un moment, donc du coup, j’étais le seigneur avec le plus de voix, donc le village était à moi. Maintenant tu la boucles et tu empaquettes le miroir la bas, il va déchirer dans la salle des banquets. »

Sir parviendra-t-il à emporter cette si jolie statue de vache de deux tonnes ? Barnabey va-t-il en profiter pour piller la réserve de pommes ? Qui est ce capitaine des gardes, si mystérieux et dont le visage porte les traces de multiples combats ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:38 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ?”
“L’évêque est de retour, et il veut la cathédrale ce coup-ci.”
« Sans rire ? La dernière fois il la voulait aussi, et j’irais pas dire qu’il a réussi, sauf à considérer la flèche dans la cuisse comme une invitation à recommencer. »
« Ça a été mal prit par sa sainteté à ce sujet. »
« La flèche ? Bah, on ne lui a même pas tiré dessus ce mois-ci, de quoi il se plaint l’ancien ? »
« Il dit que vous ne pouvez pas attaquer les émissaires de dieux. »
« Ah, c’est curieux, je réussis pourtant pas mal jusqu’ici. »
« Oui, à ce sujet, la campagne lancée «Plus près de toi mon dieu » n’était pas un concours de crucifixion, comme vous l’aviez pensé. »
« Dingue Barnabey, je suis d’un distrait décidément. »
« Bref, l’évêque souhaite une entrevue avec vous, et la garantie qu’il ne sera pas blessé aujourd’hui. »
« Ah, ça laisse de la place pour… »
« Et pas retenu dans le château. »
« Zut. Okay, ramène-moi le croulant. »

*L’ancien prend péniblement place sur un tabouret.*

« Le confort est toujours aussi spartiate chez vous Sir. »
« Faut voir, moi j’ai un siège, mais comparé à celles du fils de notre seigneur, que sont vos souffrances ? »
« Assurément Sir. Je viens de la part du prélat, avez-vous enfin décidé de construire la cathédrale que nous réclamons ? »
« Figurez-vous que j’y pensais oui, je viens d’obtenir un très beau terrain au milieu des marais, et je me disais que vous pourriez sans doute vous y installer. Bon, par contre je préfère annoncer, il y a deux cas de maladies, les marais hein… »
« Sir, l’église veut un terrain approprié à la gloire de notre seigneur. »
« Ah ouais, le souci, c’est que le terrain, ça ne pousse pas des masses par ici figurez-vous. »
« Si vous refusez, vous serez excommunié ! »
« Ok, ok, on se calme et on respire, je vais vous donner un terrain, un bien, un nickel, aucun problème. »
« Enfin Sir ! Je suis navré d’en être arrivé à de telles menaces, mais vous ne sembliez pas comprendre l’importance de cette construction, nul prix n’est trop élevé pour le seigneur. »
« Assurément, je vous offre les terres au nord-est de la ville. »
« Magnifique Sir, ce sont d’excellentes terres, et je suis ravi que… Mais, enfin, Sir, ce sont les terres que l’église exploitent, vous ne pouvez pas les donner. »
« Si si, je peux. Allez, c’est pas tout ça l’ancien, mais je voudrais pas te retarder, tu vas sans doute vouloir annoncer aux moines du coin que l’année prochaine, il mange de la pierre et du mortier. On se tient au courant hein surtout. »

Que va devenir le terrain des marais ? Pourquoi l’évêque ressemble-t-il tant à cet ancien champion de danse irlandaise ? Que faisait Barnabey vu qu’il n’apparait pas dans cette aventure ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:38 pm
Profile
Display posts from previous:  Sort by  
Reply to topic   [ 31 posts ]  Go to page Previous  1, 2, 3, 4  Next

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Jump to:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.