It is currently Wed Oct 18, 2017 7:24 am



Reply to topic  [ 31 posts ]  Go to page 1, 2, 3, 4  Next
 Sir et Barnabey 
Author Message
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Sir et Barnabey
Retrouvez ci dessous les aventures des deux "aventuriers" favoris des écuyers, chaque semaine, après leur parution sur le mur :

« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Ce sont les éclaireurs, ils sont revenus ! »
« Voilà qui me réjouis Barnabey, je suis impressionné, des types à cheval sont parvenus à aller reconnaitre un repaire de loups et à revenir. Hourra Barnabey, au prix des chevaux, ça m’embêterait de les perdre. »
« Ils disent qu’il y à peine 7 ou 8 Loups, vous devriez parvenir sans peine à les vaincre, et ainsi réussir la mission divine que vous vous êtes attribuée pour cette après-midi. »
« Assurément Barnabey, je suis confiant, et ça me permettrait de passer à la mission divine suivante, parce que la, mes missions divines ne sont pas terribles du tout. Ecoute attentivement mes ordres Barnabey, prend tous nos soldats, et qu’ils aillent tuer les loups.»
« Bien Sir, mais pensez-vous qu’une dizaine d’archers suffiront ? »
« Barnabey, ce sont des loups, suffit de les prendre un par un et à distance, si nos hommes ne sont pas trop stupides, ils vaincront. »
« Ils se sont enrôlés dans votre armée Sir, ce ne peut-être que l’élite. »
« Oui, mais probablement en partant du bas Barnabey. Enfin bref, j’ai donné mes ordres, en avant. »

*Quelques heures plus tard…*

« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Ce sont les éclaireurs, ils sont revenus ! »
« Hourra Barnabey, vraiment, que de bonnes nouvelles dans une si courte journée… »
« Je me réjouis de votre contentement Sir, par contre ils annoncent que les Archers ont été massacrés par les Loups… »
« Sérieusement ? Tous ? Par 8 loups dispersés ? Comment ça s’est produit ??? »
« Et bien si vous voulez bien vous donner la peine de regarder ce songe divin, il vous montrera la bataille… »

*Observe avec attention le déroulement des évènements*

« C’est coriace le Loup quand même. »
« Oui Sir. »
« Du coup, franchement, on aurait pas intérêt à recruter des Loups pour combattre ? Parce qu’ils ont l’air un vrai cran au-dessus des paysans avec leurs fourches la… A la limite on pourrait les nourrir de paysans, si j’en crois le songe divin ils aiment ça… »
« Mais Sir, vous n’allez pas jeter votre peuple en pâture à des Loups. »
« Faut voir, « Seigneur des loups », ça le fait pas mal comme titre quand même… C’est mieux que « Seigneur de la Bouse et des bouseux » …»

Sir deviendra-t-il Seigneur des Loups ? Les paysans finiront-ils en nourriture canine ? Barnabey parviendra-t-il à conclure avec la belle Gertrude ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode…

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:14 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Une missive pour vous, elle émane d’un sombre seigneur du Sud, il dit que vous devriez devenir son Vassal, ça vous apporterait trop du charisme… «
« Il met en doute mon charisme ? »
« Non, nullement, il dit que vous êtes super charismatique, mais qu’être lié à un seigneur aussi ténébreux et du Sud serait à coup sûr une aide non négligeable à votre déjà éclatant charisme. »
« Mouais, et c’est quoi son nom ? »
« Gregoire Sir. Enfin Gregoire tout court, Sir c’était pour vous. On le dit bel homme, amateur de femmes étrangères et impitoyable avec la charcuterie. »
« Et ça, ça doit aider mon charisme ? »
« Il possède plus de dix villes Sir, il est incroyablement riche, et il dit qu’il fournira du bois si on en a besoin aussi… »
« Ah bah voilà, suffisait de le dire. Dit à ce sombre seigneur du Sud que je suis d’accord pour ce truc de vassal la, et qu’on va prendre deux charrettes de bois par jour, et demande de la pierre aussi, nos tailleurs de pierre ont du mal en ce moment. »
« Bien Sir, j’envoie la missive tout de suite. »

*Quelques heures plus tard…*

« Au fait je m’interrogeais fidèle Barnabey, c’est quoi ce truc de Vassal la ? Un lien avec la vaisselle ? »
« Nullement Sir, c’est un accord de dominant-dominé, ou vous reconnaissez sa grosse supériorité, promettez de l’aide en cas de guerre, vous soumettez à son jugement, ce genre de trucs… »
« Tu te fous de moi Barnabey ? Je n’ai plus aucun membre de ta famille à exécuter alors tu penses que tu peux te permettre ce genre de moqueries ? »
« Nullement estimé seigneur, surtout que vous m’aviez dit que ma cousine allait bien… Je me contente de vous remémorer les accords de vassalités, ce sont des classiques, vous avez dû les voir dans votre enfance. »
« Assurément, mais il va peut-être falloir qu’on me les relise. Je peux les annuler facilement ?»
« Très, il suffit de le dire. Mais ce serait fort peu honorable, et il n’est pas impossible que le sombre Grégoire en prenne ombrage et ne vienne nous massacrer. »
« Ok. Génial. J’adore... Barnabey, le prochain truc comme ça, je chercherai de nouveaux membres de ta famille à torturer, suis-je bien clair ? »
« Parfaitement Sir. »

Barnabey a-t-il de la famille cachée ? Sir peut-il vraiment se soumettre à un étranger ? Quel est cet homme qui n’est pas du tout intervenu dans cette histoire ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode…

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:14 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Nous avons des soucis avec les producteurs de pierre. »
« Quel genre de soucis Barnabey ? »
« Bah ils sont mous. »
« Mous ? »
« Oui, ils avancent à rien, les pierres ne sont pas extraites, ils végètent là… »
« Comment se fait-ce Barnabey, sont-ils insuffisamment fouettés ? »
« Entre autre Sir, les fouetteurs ont un petit coup de mou aussi à vrai dire… »
« Barnabey, c’est quoi ce bordel ? Et la version concise je te prie. »
« Et bien Sir, dans votre auguste prévoyance, vous avez prévu suffisamment de nourriture pour tous, gloire à vous. Par contre la, ça fait trois mois que tout le monde ne mange que des pommes, en dehors de votre grandeur. Du coup, les travaux physiques, comme fouetter, tailler des pierres, ou marcher deviennent plus… Fatigant quoi. »
« Barnabey, ne sois pas ridicule, la pomme c’est le truc qu’a mangé Eve pour se faire expulser du paradis, c’est nourrissant, sinon on s’est fait virer pour rien. »
« Ca nourrit Sir, mais musculairement, a priori, c’est pas forcément le summum de l’efficience… »
« Je vois, je vais aller régler ça moi-même. »

*Sors de son auguste… Maisonnette, et va s’adresser au peuple qui se rassemble mollement pour écouter le discours. Mollesse dû à la fatigue, et non au manque d’envie d’écouter un des discours de leur bien aimé dirigeant divin. »

« Brave peuple, paysans, bouseux, et autres religieux, j’ai entendu votre message. J’ai compris ce que vous souhaitiez me dire, et j’ai décidé d’agir en conséquence. Nous allons raser les vergers, et à la place, nous allons attendre que la forêt repousse, et ensuite nous irons chasser les animaux dans la forêt! »

*Barnabey tousse*

« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Il va falloir plusieurs années pour que ce plan marche, il faudrait peut-être envisager un plan de transition, sinon vous risquez de voir le peuple mourir de faim, comme l’année dernière quand vous aviez décidé de transformer nos agriculteurs en pêcheurs. »
« Le saumon était pas mal pourtant. »
« Importé Sir, de loin, une plaie pour notre budget. »
« Peut-être dis-tu vrai Barnabey, mais comment le savoir avant d’essayer ? »
« Vous avez déjà tenté le coup de la forêt et de la chasse il y a deux ans Sir… »
« Ah, ça a marché ? »
« 40% de la population a survécu à cet hiver la, d’un autre coté nous avons été le seul village du comté non ravagé par la peste. »
« J’avais donc raison Barnabey, allez, va faire détruire ces pommeraies, qu’on en finisse.
« Bien Sir… »

Le peuple va-t-il manger des racines cet hiver encore ? Sir peut-il invoquer des animaux dans sa forêt ? Barnabey prend-il une commission sur les arrivages de saumon ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode…

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:15 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Notre Halle des fêtes est pleine ta grandeur. »
« Barnabey, ta tronche d’anus d’ornithorynque consanguin et diarrhéique ne t’autorise pas à me tutoyer ce me semble. Ceci étant dit, si la halle des fêtes est pleine, on va organiser une party du feu de dieu ! Envoie un pigeon au Troubadour la, David Guetteur, tu sais, celui qui est à la mode, et envois des crieurs dire aux pécores qu’on va festoyer sévère ce soir, et qu’ils ne sont pas les bienvenus. »
« Il y a hélas un problème Sir… Et je ne sais pas ce qu’est un ornithorynque…»
« Aucune idée, mais vu le nom, c’est probablement ridicule. C’est quoi le problème, David est à deux mois de marche ? »
« Non. Enfin si, aussi, mais le vrai problème c’est qu’on est plein, mais qu’on ne peut pas se servir de nos réserves. »
« Barnabey, de tous les idiots congénitaux de ce village, tu es mon favori, mais là, il va me falloir une explication de très haut calibre pour t’éviter une soirée de torture. »
« Comme bon vous sembles Sir, le soucis provient d’un manque de … Recherche… »
« Recherche ? »
« Oui, il semblerait que nous n’ayons pas la technologie pour pouvoir organiser un banquet d’une telle ampleur. »
« T’es en train de me dire qu’en stock, j’ai des vêtements de fête, de la vaisselle, des meubles, des épices, du sel et du vin, et que nous sommes trop cons pour nous en servir ? »
« C’est à peu près ça, nous n’avons accès qu’au gibier, que nous mangeons visiblement avec nos doigts Sir… »
« Oui, fatalement, niveau glamour, ça vole pas bien haut. Et dit moi, c’est compliqué comme recherche « Se bourrer la gueule et manger en utilisant des assiettes« ? »
« Plutôt Sir, pour atteindre les assiettes, il nous faudra sans doute plusieurs jours… La soie et les épices demanderont sans doute plusieurs mois.»
« Mais on les a en stock ? »
« Oui Sir, trop même, nous ne savons plus qu’en faire, nous jetons ce que nous rapporte les éclaireurs. »
« On balance du sel, quand les éclaireurs en ramènent, parce qu’on ne sait pas s’en servir ? C’est bien ça que tu me dis Barnabey, je ne suis pas en train de rêver. »
« C’est exact Sir, mais cela ne me fait pas plaisir. »
« Barnabey, je me demande régulièrement comment j’ai pu hériter d’un village de tanches pareilles, mais ce soir, je pense avoir ma réponse, c’est une épreuve divine pour éprouver ma patience, ça devient de plus en plus évident. »
« J’admire votre courage Sir. »

Sir pourra-t-il utiliser des chaises un jour ? Barnabey est-il moitié homme, moitié ornithorynque ? Et pourquoi l’homme qui n’est pas intervenu n’est-il toujours pas intervenu ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:15 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Je dérange peut-être… Je peux repasser plus tard. »
« Ne te dérange pas brave Barnabey, ce n’est pas la première fois que tu me vois nu. »
« Assurément Sir, assurément… J’ai une nouvelle de la plus haute importance Sir, le château a été attaqué ! »
« Ah ? Quand ? »
« Il y a environ 10 minutes, nous avons subi une défaite cuisante. »
« Oui, ça je m’en doutais tu notes, on n’a pas de défenseurs, donc il y avait un vrai risque de se faire tôler. Ils ont emmenés des trucs ? »
« Notre amour propre, mais rien de plus. »
« Tu veux dire que les mecs ils viennent, ils nous ravagent les fesses avec 10 paysans, et ils embarquent rien ? »
« Non, ils ont juste détruits nos murs, sont rentrés dans le donjon, et ils sont repartis. »
« Barnabey, sont-ce nos villageois qui ont perpétré cet acte odieux ? Parce que je ne connais pas grand monde d’assez con pour prendre le donjon d’assaut et repartir sans embarquer l’or et la nourriture. »
« Apparemment pas Sir, ce serait des bandits qui dévastent les châteaux alentours. »
« Barnabey, je dois bien avouer que voir des débiles pareils dans l’armée d’en face autant que dans la nôtre me réjouis, néanmoins je reste perplexe, comment on a pu être battu par des débiles pareils ? »
« Ils ont poussés les poteaux de bois qui font offices de remparts, certains sont morts en chemin, s’auto empalant sur les pointes des piques. »
« Les piques de la porte ? »
« Oui. »
« Ceux qui sont pas pointus et qu’on voit bien ? »
« Ceux-là même Sir. »
« Ils ont perdus des hommes sur ces trucs-là. »
« Oui Sir. »
« … Barnabey, vous enverrez mes condoléances à ce groupe de bandit pour l’impolitesse dont nous avons fait preuve, a priori notre château n’est pas accessible aux assaillants handicapés mentaux. »
« Euh… Comme vous voudrez Sir. »
« Pas en pigeon par contre, ils le boufferaient avec le message. Et mettez une tarte aux clous avec.»
« Tarte aux clous… Qu’est ce Sir ? »
« De la pâte, et des clous rouillés, 20 minutes au four à bois, malins comme ils sont, ils vont la manger, et les clous vont les tuer de l’intérieur, résolvant le soucis des bandits qui attaquent la région. »
« Un plan audacieux et brillant Sir, puis je demande comment il vous est venu ? »
« C’est comme ça que mon père est mot… »

Le coursier ne risque-t-il pas de manger la tarte en chemin ? Sir a-t-il vraiment eu un père ? Barnabey va-t-il offrir le repas à la taverne à la belle Gertrude? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:15 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« Une nouvelle attaque a été orchestrée sur le château. »
« Aha, les cons, j’avais renforcé la défense et placé des archers, ça a dû être un massacre. »
« Oui Sir, tous nos hommes sont morts. »
« Barnabey, tu vannes, on a même produit des arcs, c’est pas possible, on s’est fait latter par 25 paysans ? »
« Non Sir, une centaine en fait… »
« Pffff… Si l’ennemi commence à faire n’importe quoi, c’est sûr, ça va être compliqué de suivre, ils avaient pas des balistes et des catapultes aussi ? »
« Non Sir, pas besoin pour des murs en bois… »
« Je suis las… Ils ont rien embarqué cette fois encore ? »
« Non Sir, mais les villageois commencent à vous traiter de lopettes. »
« Ouais, en même temps je suis pas sûr qu’ils aient très envie de soutenir un effort de guerre mobilisant trois fois le nombre d’habitant du village hein… »
« Vu sous cet angle, sans doute pas Sir. »
« Y a pas moyen de négocier avec eux ? Ou alors le prévôt il a un gros village, il peut pas se sortir une armée du c** et aller leur labourer la tronche ? »
« C’est sans doute envisageable, mais je doute que le prévôt se montre très coopératif, vous l’avez traitez de vomissure de ragondin la semaine dernière, parce que vous trouviez sa politique de construction peu à votre goût. »
« Ah oui, en même temps sa politique de construction est nulle… »
« Bien entendu Sir. »
« Sinon, notre mystérieux Seigneur sombre du Sud, il peut pas venir aider ? »
« Nous y avons pensé, il accepte, à condition que nous fournissions des vivres pour son armée et que nous négocions le droit de passage de ses troupes entre ici et ses terres. »
« Ca fait quoi ? »
« Environ 8 ans de production du village, et 846 traités à négocier. »
« Pas génial. Et monter une armée, on peut ou pas ? »
« En théorie, bien sûr, dans les faits, il nous faudrait faire des recherches pour expliquer à nos hommes comment utiliser les armes… »
« Il nous faut des recherches pour savoir utiliser des lances ? C’est comme le sel ? On ne peut pas se servir d’une lance sans avoir au préalable lu le manuel qui dit comment s’en servir ? »
« Il semblerait Sir… Désolé Sir. »
« Tu n’y es pour rien mon brave Barnabey, sache que ce soir tu ne te feras pas torturer pour tes fautes, mais bien par lassitude. »
« … Merci Sir… »

Sir peut-il vaincre ses ennemis sans arrêter d’être un gros radin ? Barnabey va-t-il déserter pour passer à l’ennemi avec la belle Gertrude ? Qui est le mystérieux chef de cette invincible armée de crétins ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Wed Mar 13, 2013 7:15 pm
Profile

Joined: Sat Dec 01, 2012 9:53 am
Posts: 1
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
c'est super j'aime bien ces histoires c'est super marrant et sa résume bien le jeu


Thu Mar 14, 2013 1:51 am
Profile

Joined: Fri Mar 23, 2012 8:59 pm
Posts: 193
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
J'ai tout lu d'une traite un pur plaisir j'ai particulièrement aimer la référence e a l'interface du jeu (rapport de bataille = songe des dieux) continue comme sa le côté décaler et la note d'humour sont parfaitement doser


Wed Apr 10, 2013 8:02 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
Suite (et fin) des aventures de Sir et Barnabey, la gazette ne paraissant que trop irrégulièrement, j'ai décidé de mettre l'ensemble ici, vu que leurs aventures prennent la poussière sur les étagères de ma bibliothèque depuis quelques mois.

« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum ? »
« C’est à propos de la peste Sir, elle se répand dans le comté. »
« La peste, c’est les mecs qui portent le courrier, c’est ça ? Pas très flippant comme nouvelle Barnabey, inutile de paniquer. »
« Non Sir, la peste c’est la maladie qui a tué votre frère ainé et votre second fils. »
« Ah, le machin ou les gens deviennent tout moches, avec des bubons, et ils toussent et c’est dégueulasse ? »
« Oui Sir, très exactement. »
« Tu admires l’étendue de ma mémoire Barnabey ? Tu vois comme je me souviens parfaitement des évènements passés ? Plutôt balaise le seigneur hein ? »
« Assurément Sir, mais euh… Cela ne résout guère le problème de la peste. »
« Parce que ça se résout ? Je suis désolé Barnabey, je pensais naïvement que si la moitié de la population crevait dans les rues, c’était justement parce qu’on ne pouvait pas résoudre ce léger soucis. »
« Et bien, à priori, il semblerait que les prières soient efficaces contre la maladie… »
« Se mettre à genoux sur un dallage en grosses pierres moches, en se les caillant sa race, ça, ça guérit la peste ? Je suis sans doute niais, mais... »
« Vous n’êtes pas niais Sir, c’es. »
« Je sais que je ne suis pas niais, c’était rhétorique Barnabey, rhétorique ! »
« Bien sur Sir, pour en revenir aux prières, il semblerait pourtant que les prêtres améliorent le sort des malades et permettent même à certains de guérir. »
« Bah vas acheter des prêtres, tu attends quoi ? »
« Et bien Sir, c’est-à-dire que… »
« Non, attends, je sais, je le vois, pour engager des prêtres, il faut faire des recherches, c’est ça ? »
« Et bien… Oui… »
« Logique, nous ne sommes pas encore capable de récupérer des clodos qui prônent de manger des fèves et de vivre en pois chiche. »
« Chichement Sir, ils prônent de vivre chichement, non en pois chiche. »
« Bagatelle, le fait est que tout comme se bourrer la gueule avec du vin et manier une lance, recruter des types en bure reste hors de notre portée. »
« Hélas Sir. D’un autre côté, si le budget du royaume était plus équilibré, nous pourrions sans doute… »
« Le budget du royaume est parfait Barnabey. »
« Pourtant Sir, vous financez un tiers des bordels du comté, et la moitié des tavernes. »
« Il est important de faire vivre le commerce local ! Surtout avec tous ces morts. »
« Bien sur Sir… »

La préoccupation d’achat local de Sir résistera-t-elle au nouvel arrivage de Rousse Irlandaise à la maison des 3 voies ? Barnabey reverra-t-il un jour sa mère, exilée Sicile par son bien aimé souverain ? Peut-on vraiment enlever les puces d’un lit ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:31 pm
Profile
User avatar

Joined: Tue Nov 20, 2012 8:40 pm
Posts: 247
Location: Angers
Reply with quote
Post Re: Sir et Barnabey
« Sir, Sir. »
« Hum Barnabey ? Hum? »
« La population grogne Sir. »
« Et pourquoi donc, ils n’ont plus de cousines au second degré à marier ? »
« Euh non Sir, c’est un autre problème de toute manière. Non, le peuple pense qu’entre le camp ennemi, le château d’un seigneur à la bannière de porc, les trois campements de brigands et les deux meutes de loups, on commence à se sentir un peu menacé. Surtout qu’hier soir, y avait rien de tout ça, ils se sont tous ramenés pendant la nuit. Certains pensent que votre conduite… Libre, et vos mœurs… Solubles, sont à l’origine de ces troubles. Une sorte de sanction divine. »
« Et toi Barnabey, qu’en penses-tu ? »
« Et bien, je crois en la toute puissante lucidité de mon seigneur bien entendu, néanmoins je m’interroge sur certains points… Etait-il vraiment nécessaire de bruler l’église et de déplacer le cimetière pour construire votre piste de croquet ? Accessoirement, sommes-nous obliger de garder les pendus suspendus aux arbres tout au long de l’année ? »
« Barnabey, mon fidèle, nous avons déjà parlé de tout cela, non, la piste de Croquet ne pouvait pas être ailleurs, l’église était bâti sur le seul terrain non inondable de la région, et j’ai déjà fait mention de la difficulté que constitue le croquet dans l’eau. Quant aux pendus, c’est un rappel de ma justice, de mon équité, et quand les feuilles tombent, ça rend les arbres plus joyeux. »
« Probablement Sir… »
« Barnabey, je vais sortir rassurer le peuple. »
« Je ne sais pas Sir, la dernière fois que vous êtes sortie pour ça, vous avez fait condamner une fillette au fouet… »
« Elle me regardait étrangement ! »
« Elle était aveugle Sir. »
« L’un n’empêche pas l’autre il me semble. »

*Sors dehors, sous les hourras de ses serviteurs.*

« Barnabey, c’est quoi cette * ? »
« Le village Sir. »
« Tu me dis que les types qui acceptent de vivre dans ce trou arrivent à critiquer ce que moi je fais ? »
« Il semblerait Sir. »
« Barnabey ? »
« Oui Sir ? »
« Je vais prendre des vacances, avec une corde et un tabouret, qu’on ne me dérange pas pendant l’heure qui vient. »
« Bien Sir. »

Sir va-t-il prendre des vacances, ou saluer à travers les âges David Carradine ? Quel impact aura sur le monde l’incroyable témérité de Barnabey, osant remettre en cause son seigneur ? Peut-on être aveugle et extralucide ? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode.

_________________
J'aime la modération en toutes choses, c'est pourquoi je le fais en rose.


Mon Nov 25, 2013 6:31 pm
Profile
Display posts from previous:  Sort by  
Reply to topic   [ 31 posts ]  Go to page 1, 2, 3, 4  Next

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Jump to:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.